VOTE | 152 fans

#603 : Garder les apparences

Tim espère une énorme commission quand il aide un cowboy du dimanche à chercher le ranch de ses rêves pendant qu'Amy est coincée à apprendre à sa femme comment monter à cheval.

Popularité


3.33 - 3 votes

Titre VO
Keeping Up Appearances

Titre VF
Garder les apparences

Première diffusion
30.09.2012

Plus de détails

Réalisateur : Dean Bennett.

Scénariste :  Ken Craw.

603 : Keeping Up Appearances

 

Ty révise beaucoup pour ces examens, par conséquent, il s'endort à la clinique vétérinaire où il travaille avec Scott.

Lisa revient de France en espérant passer du temps avec Jack, mais, malheureusement, Georgie fait tout pour ne pas aller à l'école.

Un homme d'affaire arrive au ranch pour touriste avec sa femme.

Cet homme d'affaire pense que sa femme est une véritable cowgirl, donc qu'elle sait monter à cheval.

Tim essaye de lui vendre Lightning Dexter et l'homme d'affaire veut que sa femmel'essait.

Cette dernière a menti.

Elle ne sait pas monter à cheval.

Geogie est en train de monter Cooper non loin d'Heartland quand Mallory lui demandant ce qu'elle fait sur son cheval et elle est furieuse.

Scott décide de renvoyer Ty. Mallory va voir Jake et lui parle de Nashville.

Scott reprend Ty comme assistant.

L'homme d'affaire veut poursuivre Heartland parce qu'ils ont essayé de lui vendre un cheval dangereux.

La femme lui dit enfin la vérité et tout se règle.

Tim gâche la fête surprise de Mallory.

Précédemment dans Heartland :

Devant la maison : 

Ty : Vous allez quelque part ? 

Jack : Ouais. Aujourd'hui, je m'envole pour Paris. Je dois y retrouvé quelqu'un. 

 

Dasn la cuisine :

Tim : J'ai quelque chose à vous dire ! Shane a été accepté dans une école privé pour enfants sourdoués. 

 

Dans le salon : 

Georgie : Donc, je peux resté ici ? 

Jack : C'est pas si simple. Tu va pouvoir resté ici pour l'instant. J'ai signé tout un tas de papier cette après midi pour t'accueillir dans les règles.

 

Dans la chambre au-dessus  de l'écurie : 

Ty : Et si on se mariait ? Il n'y a rien qui nous en empêche !

 

 

Près d'Heartland :

Amy : Et si on attendait ? Ça ne changeras pas... Ça ne changeras pas ce qu'on resens l'un pour l'autre !

...................................................................................................................................................................................

Dans un champ :

Tim et Jack rassemblent le bétail. 

Tim : Whoa ! Whoa !

Jack : Allez ! On avance. 

Tim : Allez ! Allez ! Allez ! 

Jack : Attention à celles qui partent par là !

Tim : Oh, t'inquiète pas !

Jack : Tu sais très bien qu'il ne faut pas qu'elles pètrent dans l'herbe. Qu'est ce t'a, ce matin ? 

Tim : Rien du tout ! Miranda m'a appelée hier soir ! Elle voudrait venir avec Shane la semaine prochaine. 

Jack : C'est une bonne nouvelle, non ? 

Tim : Ouais, si on veux ! Parce que je sais qu'elle veux qu'on parle de ses études !

Jack : Et alors ? Qu'est ce que ça fait ? T'as pas arrêté de nous répéter que cette école est la meilleure chose pour assurer son avenir !

Tim : Elle va vendre sa voiture pour payer les frais de scolarité !

Jack : Et alors ? Tu te fais du soucis pour savoir si elle va y arriver ? 

Tim : Bah, bien sûr ! Et en plus, je ne sais pas comment je vais payer ma part !

Jack éclate de rire

 

Sur la route : 

Ty roule quand tout d'un coup, sa camionnette s'arrête. 

Ty : Bon sang ! 

Il descend et prend son portable. 

Ty : Merci beaucoup. Je te refaudrait ça !

Amy : J'ai déjà mapetite idée sur la façon dont tu peux te racheter !

Ty : Je suis super en retard. Scott va me tuer !

Amy : Ecoute, c'est quand même pas si grave !

Ty : Scott est mon patron, Amy !

Amy : Je ne voulais pas dire ça. Je suis sûre que Scott sait ce que de réviser !

Ty : Et aussi d'avoir un boulot en même temps !

Amy : T'es sûr que ça va, sinon ? 

Ty : Ouais, ouais, tout va bien ! C'est juste que je suis suis super en retard ! Merci !

Amy : De rien. 

Ils s'embrassent. 

Ty : Je t'appelle !

Amy : Ouais, salut !

Il démarre sa camionnette. 

Ty : C'est bon ! Merci !

 

Dans un champ : 

Tim : Allez, allez !

Tim et Jack font avancer les vaches quand soudain, une voiture roule sur l'herbe et s'arrête devant eux. 

Tim : Whoa ! Whao ! Hey ! Hey ! Hey ! Arrêtez ! Mais...

Jack : Qu'est ce qu'il vient faire là celui-là ? 

Homme : Je suis désolé ! Je crois que j'ai effrayé vos bêtes. 

Jack : En général, les coups de klaxon, c'est fait pour ça ! 

Tim : Vous vous rendez compte que vous abîmez toute l'herbe avec les roues de votre tank !

Homme : Lou m'a dit que je vous trouverez ici !

Tim : Lou ? Ma fille ? Comment vous la connaissez ? 

Homme : J'ai loué un de ses bungalows ! Et j'ai eu envie de venir voir de vrais cow-boys à l'ouvrage !

Jack : Vous savez qu'ici, vous n'êtes pas dans un safari du western ! Les roues des voitures, c'est très mauvais pour l'herbe. C'est pour ça qu'on est à cheval !

Homme : C'est vrai ! Désolé ! Je me présente : je m'appelle Lanny Barrick. Et avec un peu de chance, on va peut-être devenir voisins très bientôt !

Tim : Pou qui il se prend ? 

Jack : Comment ça ''voisins" ? 

 

Générique. 

 

A Heartland :

Lisa : Bonjour, bel étranger !

Jack : Lisa ! Lisa ! Je croyais que je devais passer de chercher à l'aéroport cette après-midi !

Lisa : Je suis rentrée plus tôt. J'étais impatiente de te revoir. 

Jack : Moi aussi !

Tim : Oh mon Dieu ! On est pas à Paris, les amoureux !

Jack et Lisa éclatent de rire. 

Lisa : Bonjour, Lou !

Lou : Bonjour, Lisa !

Jack : T'es magnifique !

Lou : Coucou !

Tim : Bonjour, chérie ! Ho, Lou, au fait ! Je te remercie de nous avoir envoyer ce cinglé dans les paturages tout à l'heure !

Lou : Qui ça ? Lanny Barrick ? 

Lisa : Lanny Barrick ? C'est un vieux copain. Je l'ai connu quand il a crée sa société pétrolière. 

Lou : Je pense que j'ai du lui dire que vous vous occupiez du bétail tout les deux ! Je crois qu'il meure d'envie de devenir un cow-boy amateur ! Il vit à Calgary mais monsieur voudrait s'offrir un petit ranch. 

Tim : Faut croire qu'il a les moyens !

Lisa : Ne vous inquièté pas pour lui ! Il est richissime !

Tim : A ce point là ! 

Lisa : Sa société pétrolière fait partie des dix plus importantes de tout l'Alberta !

Tim : Ah oui ? Bon, il faut que j'y aille ! Content de t'avoir revue, Lisa !

Lisa ; C'est gentil ! Moi aussi. 

Tim : Salut toi !

Georgie : Bonjour. 

Jack : Pourquoi t'es pas à l'école ? 

Georgie : Tu m'avais dis de finir ce que j'avais à faire avant !

Jack : Ça ! C'était quand que t'aille à l'école et tu le sais très bien d'ailleurs. Allez, viens je t'y amène. 

Georgie : Mais il faut que je change mes vêtements d'abord ! 

Jack : On a plus de temps à perdre ! Tu vas dans la voiture et en route !

Elle part. 

Jack : Ecoute, je te jure que j'en ai pas pour très longtemps. Je reviens toute de suite. D'accord ?

Il part. 

Lisa : Qui est cette gamine ? 

Lou : C'est Georgie. Comment ça, grand-père ne t'en as pas parlé ? 

Lisa : Non, non ! Il ne m'a rien dit !

 

Au ranch pour touriste : 

Lanny : Vous  voulez pour en remettre une couche ? 

Tim : Non, non, non ! Je suis désolé de vous avoir agressé tout à l'heure ! Je... Je tenais à me présenté plus poliment : Tim Fleming. Bienvenue parmi nous !

Lanny : Je vous remercie. 

Tim : Ma fille m'a dit que vous chechez à acquérir un ranch dans la région. 

Lanny : Oh ! J'en sais rien ! J'y réfléchis encore. J'en ai visité un, aujourd'hui. C'était une espèce de bicok sur une ferrari qu'ils ont essayé de faire passer pour un ranch ! L'agent immobilier s'est moqué de moi. 

Tim : J'ai vécu ici quasiment toute ma vie et je vous asure qu'il y a de très joli ranch dans le coin !

Lanny : Et c'est pour ça qu'il me faut ! Quelqu'un comme vous !

Tim : Quelqu'un comme moi ? 

Lanny : Oui. Un vrai cow-boy ! Quelqu'un qui connait le coin et le travail du bétail. Vous pourriez m'aidé à réaliser mon rêve !

Tim : Ouais. Je pourrais vous donner l'avis d'un professionel !

Lanny : Je vais virer l'argent que j'ai et vous payer en tant que porteur d'affaire ! Disons trois pour cent de mon acquisition !

Tim : Trois pour cent ce serait très généreux. 

Lanny : Je suis prêt à allez jusque là ! Mais si vous jugez que c'est trop, je peux redescendre jusqu'à deux !

Tim : Non, non ! Ça me va très bien ! Ne changé rien ! C'est super !

Lanny : Ah, Paidge ! Je te présente Monsieur Fleming ! Il va nous aidé à trouvé le ranch de nos rêves !

Paidge : Enchanté !

Tim : Ravi de vous connaître. Disons en tout cas que je vais essayer ! Nous organisons un dîner ce soir à la maison. Pour fêter le retour de Lisa. Alors si ça vous tente, vous et votre fille ! Vous êtes cordialment invités. 

Lanny : Ma fille ? Monsieur Fleming, Paidge est mon épouse ! 

Tim rigole nerveusement suite à sa gaffe.

 

A la clinique : 

Ty : Qu'est ce que tu fais là ? 

Amy : Oh ! Je sais qu'on vient de se voir mais j'ai besoin de vaccins contre le fièvre de Nile. 

Ty : Pas de problème, j'ai ce qu'il te faut ! Voilà, c'est là ! Tiens.

Amy : Super, merci !

Ty : De rien. 

Amy : Ty ! Je sais qu'on en a déjà parlé. Je suis désolée de remettre ça sur le tapis mais... t'es vraiment sûr que tout va bien ? 

Ty : Tout a fait sûr. Euh... Mais je voudrais vraiment que tu arrête de me poser sans cesse cette question ! J'ai vraiment envie qu'on retrouve une attitude normal l'un envers l'autre.

Amy : Comme tu veux, désolé. 

Ty : C'est pas grave. 

Amy : Je te remercie pour les vaccins !

 

A Heartland.

Dans la cuisine : 

Jack : Oh, je suis vraiment désolé ! Pour la gamine ! 

Lisa : Hum, Georgie ? 

Jack : Oui. 

Lisa : Oui, Lou m'a tout expliqué à son sujet. Pourquoi tu m'a rien dit ? 

Jack : Bah, euh.. C'est situation qui est assez compliquée. Je ne voulais pas t'en parlé au téléphone. 

Lisa : Mais Jack ! Tu veux élever cet enfant ? 

Jack : Je crois qu'on peux dire ça, oui mais c'est une situation temporaire en attendant qu'on lui trouve une famille. En attendant, je veux que tu me parle de toi et de ton voyage !

Lisa : Bah euh... Bah j'allais  t'en parlé mais euh, je dois m'en aller. J'ai dix millions de choses à faire encore !

Jack : Tu viens d'arriver !

Lisa : Non, C'est toi qui vient d'arriver parce que moi, je t'ai attendu toute la matinée  mais si tu veux, on se voit ce soir et je te raconterais. 

Jack : Entendu.

Lisa : A ce soir.

Jack : A ce soir alors !

 

Dans un endroit où Scott et Ty vaccinent les vaches :

Scott : Tiens ! Et merci pour le vaccins contre le virus BVD. 

Ty : Ouais, pas de problème ! Tiens ! Ho attend ! 

Scott : Qu'est ce qui y a ? 

Ty : Je e suis trompé ! Je dois retourné à la clinique. 

Scott : T'as pris le vaccin à virus vivant ! Tu sais ce qu'il se serait produit si j'avais injecté ça à une vache gestate ? 

Ty : Oui, je sais. 

Scott : Ecoute, je sais que tu es stressé. Oui, je le sais. Mais moi, j'ai besoin que tu sois à cent pour cent !

Ty : Hum, hum ! Je suis désolé. Ça se reproduira pas !

 

Au dîner : 

Lanny : C'est délicieux, Lou. 

Lou : Oh ! Merci beaucoup !

Paidge : Et ces petits pains sont si lègers. 

Lou : Il faut bien les laisser lavés, c'est ça le secret. 

Tim : Je me suis dis que vous apprécirais un repas typique de la région. 

Jack : Alors, comme ça, il paraît que vous cherchez un ranch, Lanny ? 

Lanny : Ouais, on cherche un endroit où on pourrait se détendre le week-end. Et Tim va nous aider à trouver notre petit paradis !

Jack : Ah oui ? 

Paidge : Nous avons envie d'une maison en rondins avec des poutres apparentes et une grande cheminée ronde. On voudrait une vue sur les montagnes et euh... Et une piscine intérieur. Ce serait vraiment l'idéal !

Georgie : Whoa ! Je trouve que vous ressemblez au vedettes de la télévision !

Paidge : Je dois avouer que je suis accro aux emissions de télévisions de déco, c'est vrai. 

Georgie : Oh ! je pensais plus à la téléréalité !

Lou : Georgie, est ce que tu as pris un petit pain ? 

Lanny ; Lou, vous savez que nous aimons beaucoup votre ranch. 

Lou : Oh, c'est très gentil ! En réalité, Lisa et moi, nosu y sommes associées. 

Lisa : Ah mais c'est toi qui t'es occupé de tout jusqu'à maintenant. Vous devez savoir qu'elle a fait ça en plus de son travail de conseiller financier. 

Lanny : Chez qui ? 

Lou : Chez Hubbard Finance !

Lanny : Il faut qu'on parle, tous les deux !

Lou : Mais quand vous voulez ! En fait...

Ty : Désolé pour le retard. J'étais  en train de réviser. Enchanté !

Lanny : Vous voulez faire quoi plus tard ? 

Ty : Euh, véto. 

Lanny : Oh, Bravo ! Et vous, vous êtes étudiante aussi ?

Amy : Non, je m'occupe de chevaux. 

Lanny : Tu entends ça, ma chérie ? Une autre fan d'équitation !

Amy : Vous aussi, vous montez ? 

Paidge : Hé bien disons que...

Lanny : Oh, oui, c'est une vraie cavalière ! Il paraît qu'elle a su galoper avant même de marcher. Et la première chose qu'on va faire quand on aura notre ranch, ce sera de t'acheter un cheval ! Un magnifique cheval. 

Tim : Ah oui ? Hé bien, j'ai peut-être le cheval qu'il vous faut ! Si tu es libre demain, Amy !

Amy : Je peux me rendre dispo !

Tim : Parfait ! J'en ai un à vous montrer !

Lanny : Formidable !  ! Et comment s'appelle-t-il ? 

Tim : Lightning Dexter ! 

Lanny : Je crois que je l'aime déjà ! 

 

Dans la carrière :

Tim : Ce cheval a été un grand champion !

Lanny : Ah bon ? 

Tim : Grâce à lui, j'ai gagné beacoup. Lorsqu'il a arrêté les courses, Amy a décidé de l'entraîné pour le saut d'obstacles !

Lanny : Whao ! Il est magnifique ! 

Paidge : Oh, mais je n'avais pas prévu de faire du saut d'obstacles ! 

Tim : Il est idéal pour la randonnée aussi !

Lanny : Tu pourrais le monter pour voir !

Paidge : Ça aurait été avec joie mais je n'ai pas apporter mes affaires d'équitations. 

Lanny : Vous en voudriez combien ? 

Tim : Hum, J'en sais rien. Dans les quarante milles, je dirais !

Lanny : Etant donné qu'on est déjà en affaire tous les deux. Vous pourriez descendre à vingt-cinq !

Tim : Je ne sais pas si je vais pouvoir allez jusque là ! Allez, on dit trente et il est à vous !

Lanny : C'est d'accord ! Trente !

Ils se serrent la main. 

Paidge : Lanny ! Un cheval ordinaire aurait suffit ! 

Lanny : Je vaux ce qu'il y a de mieux pour toi, ma chérie !

 

Sur une route près d'Heartland : 

Georgie se promène qur Cooper quand une voiture s'arrête à sa hauteur. 

Mallory : Qui est tu et dis moi ce que tu fais sur mon cheval ? 

 

Dans la cuisine : 

Jack : Ça me paraît quand même chèr pour ce cheval !

Mallory entre dans la pièce. 

Amy : Mallory ! Génial ! Bienvenue à la maison !

Jack : On t'attendait pas avant plusieurs semaines, toi ! Oh ! Mallory ! Alors, à Nashville, ça s'est passé comme ton père l'espérait ? 

Mallory : Non, les gens du nouveau label l'ont pas mal soulaient alors il les as laissé tombé et il est en train de faire un studio dans notre garage ! Maintenant, expliquez-moi ! Pourquoi est ce que cette gamine monte Cooper ? 

Amy : Humn, elle, c'est Georgie. Je lui ai dit qu'elle pouvait le monter avant l'école mais je crois que ça fait bien une heure déjà. 

Mallory ; Mais qui c'est ça, Georgie ? 

Jack : Tu dis que tu viens de la voir à l'instant. Où est ce qu'elle était juste ? 

Mallory : Je l'ai croisé sur la grande route. 

Jack : Oh, celle là alors !

Il part. 

Mallory : Alors, qui c'est cette Georgie ? Et qu'est ce qu'elle fait là ? 

Amy : Ecoute, je te raconterais tout ce soir mais là, j'ai rendez-vous avec une cavalière qui a payait très chèr son cheval !

Elle part. 

 

A la clinique : 

Scott : Tu as une de ses têtes ! T'as révisé toute la nuit ? 

Ty : Ouais, plus ou moins. 

Scott : Bon, j'ai un rendez-vous au club de polo. Je voudrais que tu fasse deux ou trois trucs, ici. On a un berger australien à qui tu dois couper les ongles, et tu dois changer le perfe d'un cheval qui est dans la stalle de quarantaine. 

Ty : Pas de problème. 

Scott : Appelle-moi si tu a le moindre soucis !

Ty : Ouais. 

Scott : Au fait, il y a une cliente qui doit passer chercher les cendres de son chien : Old Duster. Malheureusement, je n'ai pas réussi à la sauver. 

Ty : Ok. A plus tard, Scott !

 

Devant l'école : 

Jack : Bon, allez ! Dépêche toi de descendre ! Lisa doit déjà être en train de m'attendre. A nouveau !

Georgie ne répond pas. 

Jack : Qu'est ce qui y a encore ? J'espère que t'as pas de problèmes à l'école. Moi non plus, j'aimais pas beaucoup l'école quand j'avais ton âge. C'est surtout les maths que je détestais et j'ai jamais pu comprendre à la géométrie. 

Georgie : Ça va, moi, je n'ai pas de problème en cours !

Jack : Avec qui t'as des problèmes ? La maîtresse ? 

Georgie : Non, elle ça va !

Jack : Ce sont tes camarades alors ? 

Georgie : Non, eux, ça va aussi. A part Kyle Suffield ! 

Jack : Pourquoi ? Il t'enquiquine ?  Qu'est ce qui te fait ? 

Georgie : Il faut que j'y aille ! 

Jack : Hey ! Hey ! Hey ! Qu'est ce qui te fait ce Kyle ? 

Georgie : Rien du tout ! 

Jack : Alors pourquoi tu viens de m'en parler ? Est ce qu'il te raquette ? Ou bien un truc de ce genre. C'est ça....

Georgie : Ok ! Il dit que je m'habille comme un garçon ! Bon j'y vais maintenant. Je vais réglé ça toute seule. 

Elle sort de la voiture. 

 

En balade : 

Amy : Bon, maintenant, utilisez les rênes pour le guider là où vous voulez. Ne vous laisser pas embarqué. 

Paidge : Je sais monter à cheval mais il est bizarre. 

Amy : Il a le caractère d'un cheval qui est habitué aux courses. Essayez d'écarter un peu les jambes et baissez les mains. 

Le cheval s'emballe. 

Paidge : Je fais quoi ? 

Amy : Arrêtez ! Calmez-vous ! Empêchez le d'avancer ! Tirez qur vos rênes ! Tirez sur les rênes ! Whoa !

Padge : Oh, mon Dieu !, j'ai peur ! Je veux descendre ! 

Amy : C'est fini ! Tout va bien. Tu es un bon cheval ! Tu es un bon cheval. 

 

A Heartland 

Dans la cuisine : 

 Lou : Il n'est toujours pas revenu ? 

Lisa : Non. 

Lou : Je suis sûre qu'il a une très bonne raison. 

Lisa : Oh ! J'en suis sûre aussi. 

Lou : Au fait, Lisa, ce Lanny hier soir, il parlait en l'air ou bien il était sérieux ? 

Lisa : Non. C'était du Lanny tout craché ! Que ce soit dans ses affaires ou bien pour acheter un ranch ou encore  un cheval pour sa femme, il va s'assurer qu'il a de ce qu'il fait de vraiment mieux dans le genre. 

Lou : Hum, hum. A un moment, il m'a dit qu'il faudrait qu'on se parle !

Lisa : Oui, j'ai entendu. Je trouve ça génial. 

Lou : J'adorais jeter un œil à son portefeuille. 

Lisa : Ah ça je m'en doute mais je vais te donner un petit conseil si tu veux faire du bisness avec lui. C'est le genre de personne qui marche au feeling alors fait tout ce qu'il faut pour lui plaire. 

Lou : D'accord. Merci.

Jack entre dans la pièce. 

Lisa : Regarde qui est là !

Lou : Hum, Hum. 

Elle part. 

Lisa : C'est bien toi qui m'a demandé de venir te retrouver pour prendre le café ? 

Jack : Euh, oui, oui ! Disons que je me suis laisser dépassé par les évènements !

Lisa : Laisse-moi deviner !

Jack : Oui, c'est Georgie ! J'étais parti pour la déposer à l'école et rentrer  directement à la maison quand elle a commencé à me parler de ce gamin qui n'arrête pas de se moquer d'elle et de l'enquiquiner. Et il se trouve que c'est à cause de lui qu'elle refuse d'aller en cours. Alors, du coup, j'en ai touché un mot à son institutrice. 

Lisa : J'adorais en savoir plus mais là il faut que je m'en aille ! J'ai un rendez-vous. 

Jack : Ouais, je comprends. 

Lisa : Tu comprends ? Je te signiale que c'est moi qui t'attend ici depuis plus d'une heure !

Jack : Je sais et je suis vraiment désolé de t'avoir fait attendre. Je te promet que je serais me faire pardonner ! 

Lisa : Oh ! Je suis impatiente de voir de quelle façon tu t'y prend !

Ils s'embrassent et Lisa part. 

A la clinique : 

Cliente : Il y a quelqu'un ? Il y a quelqu'un ? 

Ty : Bonjour. 

Cliente : Je suis désolée mais il y avait personne à l'accueil. Je viens chercher Sparky. 

Ty : Oh bien sûr ! Scott m'a dit que vous alliez passé et je vais aller le chercher. 

Cliente : Entendu. 

Ty revient avec une boîte. 

Cliente : Mais ! Mais ! Qu'est ce que c'est que ça ? 

Ty : Hé bien, ce sont les cendres ! Je suis vraiment déolé !

La cliente fait tombé la boîte au moment où Scott arrive. 

Cliente : Oh mon Dieu ! 

Scott : Mais enfin qu'est ce qui se passe ? 

Ty : Je lui ai donné les cendres de son chien et... et elle a hurlé ! 

Scott : Ty ! Je suis désolé Madame Roche ! Sparky, c'est le berger australien. Celui auquel on devait couper les ongles ! Il s'agit d'un terrible malentendu. Sparky va très bien. 

Ty : Je suis affreusement désolé ! C'est entièrement de ma faute ! J'ai du intervertir les noms. Euh, il va très bien, d'ailleurs, je vais aller le chercher mais il va bien !

 

En balade : 

Amy : Ça va ? 

Paidge : Comment avait vous pu me faire monter ce monstre ? 

Amy : Je vous demande pardon ? 

Paidge : Ce cheval est malade ! 

Amy : Tout va très bien chez Dexter mais il lui faut une cavalière expérimentée ! Ce que vous m'aviez dit que vous étiez !

Paidge : Mais je n'ai pas monter depuis longtemps mais je suis expérimentée !

Amy : Oh ! Arrêtez, Paidge ! J'ai toute de suite vu que vous étiez débutante !

Paidge : Alors déjà vous avez failli me faire tuer et maintenant, vous mettez en doute mes capacités ! 

Amy : je sais évaluer un cavalier, Paidge !

Paidge  ne répondit pas. 

Amy : Si vous avez toujours l'intention d'acheter un cheval, je peux peut-être vous donnez quelques cours si vous voulez vrament apprendre !

Paidge : Oui, Oui. 

Amy : Mais ça ne sera pas avec Dexter. Ce sera avec un cheval qui accepte les cavaliers débutants !

Paidge : C'est d'accord. Mais ne dites pas à Lanny que j'ai changé de cheval !

Amy : Il va bien finir par s'en rendre compte. 

Paidge : On va attendre. Ne lui dites rien pour l'instant. 

Amy : D'accord. 

 

Au ranch pour touriste :

Lou : Bonjour. J'allais rentrer à la maison quand je me suis dit quevous aviez peut-être besoin de serviette !

Lanny : Nous en avons suffisament mais je vous remercie. 

Lou : Oh, c'est parfait. Je vais rentrer car j'ai une tonne de travail à terminer chez Hubbard Finance. On ne fait pas les trente cinq heures. On est toujours sur le pont pour faire fritiquer l'argent de nos clients. Vous voulez ce que je vous dire, n'est ce pas ? 

Lanny : Oui je vous suis tout à fait ! J'ai l'impression que vous n'êtes pas venue que pour les serviettes. 

Lou ; Exact ! En effet et je...Je vous prie de m'excuser, je m'égare un peu là je pense. 

Lanny : Ne vous excusez pas. C'est moi qui est suggéré qu'on se parle. Figurez-vous que je suis pas satisfait ! Mes banquiers m'obtiennent que de faible retour sur investissement. 

Lou : Mais il y a sans doute quelque chose à faire pour arrangé ça ? Franchement je serais ravie de pouvoir étudier votre portefeuille. 

Lanny : Il est vrai que ce serait pas une mauvaise idée ! C'est entendu. Je vais vous communiqué mes bilans. 

Lou : Parfait !

 

Devant la caravane : 

Ty : J'ai certainement du inverser les dossiers et les non des chiens aussi. 

Amy : Non ! Non ! Non !

Elle éclate de rire. 

Ty : Mais c'est pas drôle, Amy ! J'aurais  voulu que tu vois la tête qu'elle faisait. Elle était horrifiée !

Amy continue de rire. 

Ty : Puisque je te dis que c'est pas drôle ! Arrête ! Je te jures que c'était horrible ! Je risque de perdre mon job !

Amy : Mais non, tu vas pas perdre ton job ! Ça peux arrêter ce genre d'erreurs. Tu vas retourner travailler demainet tout ira très bien. Ce sera comme avant.

Ty : Ça alors ! Je l'espère !

Amy : Puisque je te le dis ! 

Ty : Je l'espère. C'est la cata !

Amy continue toujours de rire. 

 

A la clinique : 

Ty : Bonjour !

Personne : Bonjour ! Est ce que je peux vous aider ? 

Ty : Je travaille ici. Qui êtes-vous au juste !

Personne : Cassandra Fay !

Ty : Cassandra ! Moi, c'est Ty. Qu'est ce... Qu'est ce que vous faites ici ? 

Cassandra : Oh, je suis la nouvelle assistante de Scott !

 

A Heartland. 

Dans l'écurie :

Tim : Salut ! Comment c'est passé le balade avec Paidge ? Elle a aimait Dexter? 

Amy : En fait, elle est encore....

Ils entendent un klaxon. 

Tim : Non de Dieu ! Il va arrêté de klaxoner ?  Vous n'êtes pas obligé de klaxoner à chaque fois que vous arriviez.

Lanny : Je vous apporte votre chèque... 

Tim : Dans ce cas, vous êtes pardonnez. 

Lanny : Pour Dexter. 

Tim : Je vous remercie. 

Lanny : Je suis fou de joie à l'idée de te voir sur ce cheval. Tu vas ressembler à la reine du rodéo ! Bon il ne faut pas tarder. Vous avez quelques ranchs à nous faire montrer aujourd'hui ? 

Tim : Ouais. Vous allez trouver votre bonheur. 

Lanny : C'est ce que j'ai cru comprendre hier. 

Tim : On croise les doigts. 

Amy : Bonne chance. 

Elle s'adresse à Paidge :

Amy : Vous ne lui avez rien dit pour Dexter ? 

Paidge ; Euh, je vous ai expliqué qu'on verrait ça plus tard. 

Amy : Comme vous voulez !

 

Dans le paddock : 

 Amy On va commencer. Vous avez la bonne position. Je veux que vos épaules, vos hanches et vos chevilles forment une seule lignes. 

Paidge : Ah d'accord !

Amy : Vous n'avez rien à craindre; Klondike est un amour ! Je l'ai choisi exprès pour sa douceur. 

Paidge : Génial !

Amy : Tout va bien se passer. Vous appuyez sur les étriers et quand vous êtes prête, vous serrez vers l'intérieur. 

Paidge : Oui, je vois. Oh, qu'est ce qu'il fait ? Ou il va ? 

Amy : Pas de panique ! Baissez les rênes !  Baissez les rênes !

Paidge : Oui.

Amy : C'est bon ! Vous lui avait juste donner des mauvaises indications. Alors je propose  qu'on travaille d'une autre manière. Vous allez tenir la salle et lâchez les rênes. 

Paidge : Ecoutez, Amy ! e n'y connais  pas grand chose en équitation mais je sais qu'on fait ça avec les débutants. 

Amy : Vous savez, il faut du temps et de la patience !

Paidge : Du temps ? J'en ai pas. Lanny veut me voir monter alors est ce que peut accéléré un peu ? 

Amy : D'accord. 

Le téléphone d'Amy sonne. 

Amy : Je vous demande deux minutes... Salut, Ty ! Oh moins vite ! Tu es viré ? 

 

Dans la cuisine :

 Jack : Tiens ! Regarde qui est là !

Mallory : Lisa !

Lisa : Comment va-tu ? 

Mallory : Ça va. 

Lisa : Tu as l'air en pleine forme. 

Mallory : C'est gentil. Ça sent trop bon ! Lou a fait des muffins ? 

Lisa : Non. C'est moi qui est fait des croissants. 

Jack : Lisa a décidé de me gâter en m'invitant à un pique-nique aujourd'hui.

Lisa : Nous allons nous régalé avec toutes les bonnes choses que nous avons goûter pendant notre voyage. 

Mallory : Waho ! T'as trop de la chance !

Jack : Oui. 

Le téléphone sonne. Jack répond. 

Jack : Oui ? Allo ? Oui, tout à fait ! Oh ! Mince ! Oui. Pas de problème,  bien sûr. 

Il raccroche. 

Lisa : Laisse-moi deviner ! C'est Georgie ? 

Jack : Oui, elle s'est bagarrée pendant la récré et du coup, elle a été renvoyée pour la journée. Lisa, je.... Il faut vraiment que j'y aille. 

Jack part.

Mallory : Cette situation devient ridicule ! C'est qui cette Georgie ? 

Lisa : Tu as raison, cette situation est ridicule. 

Lisa part. 

Mallory : Quelqu'un va me dire qui est Georgie ? 

 

Dans la carrière : 

Amy : Je trouve que nous allons un peu trop vite ! Vous croyez pas que ce serait plus simple de tout dire à votre mari ? 

Paidge : Non. Vous ne le connaissez pas. Moi, je travaille pour lui depuis cinq ans et nous somme ensembles depuis trois ans. 

Amy : Vous travaillez pour votre mari ? 

Paidge : Oui. Nous nous sommes connus comme ça. Je suis directrice de marketing. 

Amy : Oh, je suis désolée, je ne croyais pas que....

Paidge : Oui, je sais. La plupart du temps, les gens croient que je ne suis qu'une jolie jeune femme entretenue. Allez, on continue cette... Cette leçon, d'accord ? 

Amy : D'accord. Ça va être très simple. Je veux que vous faisiez une sorte de slalom autour des poteaux et ceci jusqu'au bout. D'accord ? 

Paidge : D'accord. 

Amy : Vous pouvez allez au trot ou à l'allure que vous voulez. C'est parfait. Regardez loin devant vous ! Accélérez un peu. Oh non ! Pas si vite ! Doucement ! Dites lui '' Whao'' !

Paidge : Oh mon Dieu ! Ça recommence !

Amy : Tout va bien. 

Paidge : Ça suffit ! J'y arriverais pas !

Amy : Ça va allez ! Surtout, restez calme. 

Paidge : Non, j'en ai assez ! Je veux descendre !

 

Dans la cuisine : 

Lou : Mais regarde qui est là ? Tatie Mallory est revenue ! Ouais ! Whao ! Qu'est ce que t'as ? 

Mallory : Rien. Je suis là et tout le monde  s'en moque. 

Lou : Hein ?  Qu'est ce que tu raconte ? Moi, je suis très contente. Je t'ai même envoyer un texto !

Mallory : Je croyais que tu voulais juste une baby-sitter ? 

Lou : Quoi ? Non ! Non ! Ça n'a rien à voir. C'est pas la seule raison !

Mallory : J'en étais sûre !

Lou : Oh ! Mallory ! Pendant une heure, juste le temps que j'étudie le portefeuille de ce client. Il est très fortuné et j'ai besoin du contract. 

Mallory : D'accord, a une seule condition : je veux savoir ce qui se passe avec cettte Georgie ?

Lou : D'accord. Je vais tout te raconter sur elle. Tout ! Je te le jure mais tout à l'heure !  Merci mille fois, Mallory ! Tu m'enlève une sacrée épine du pied ! Au revoir Chérie !

Mallory : Hé, tu sais que je me suis beaucoup ennuyez de toi ? Est ce que Tatie Mallory t'a manqué ? 

 

Dans le bureau de Lou : 

Lou : Salut, Scott. Ça va ? 

Scott : Ça peut aller. J'ai entendu dire que vous avez quelque soucis avec la maison. 

Lou : Oui, c'est vrai mais rien de grave. Avec un peu d'argent, ça devrait s'arranger assez vite. 

Amy entre dans la pièce. 

Scott : Je venais te voir justement. Je voulais savoir comment les chevaux de McSlade allaient maintenant ?

Amy : Ah oui ? 

Scott : Je te dérange, on dirait ? 

Amy : Hé bien, disons que je suis mal à l'aise. 

Scott : Je vois pas pourquoi ? 

Amy : Tu viens de renvoyer mon petit copain !

Lou : Tu as renvoyé Ty ? 

Scott : Première nouvelle !

Amy : Tu veux rire ? Ty m'a dit que tu l'avais viré. 

Scott : Qu'est ce qui lui passe par la tête ? 

Amy : hé bien, il est... Il stresse à cause des examens, des révisions. Euh, tu devrais l'appeler pour lui dire qu'il garde son job. 

Elle part. 

Lou : Tu sais, Scott, je crois que j'ai deviné ce qui contrarie Ty en ce moment. Il a demandé à Amy de l'épouser et je crois savoir qu'il n'a pas eu la réponse qu'il espérait. 

Scott hoche la tête. 

 

Devant Maggie's :

Mallory ; Jake !

Ils se prennent dans leurs bras. 

Jake : Ça m'a étonné d'avoir de tes nouvelles. 

Mallory : Oui, je viens d'arriver. 

Jake : Il n'y a pas le téléphone à Nashville ? 

Mallory : Je suis désolée. 

Jake : Tu me dois aucune explication.

Mallory : Sois pas comme ça, Jake. Maintenant, je suis là et c'est pour de bon !

Jake : Je suis bien content pour toi ! Ecoute, j'ai une tonne de devoir à finir alors on se revverra. 

Il part. 

 

A Heartland. 

Dans la cuisine :

Lisa : Bonjour ! 

Jack : Bonjour ! Je suis désolé de t'avoir abandonné !

Lisa : Une nouvelle fois. 

Jack : Oui, c'est vrai. T'as raison. Il faut juste que tu me laisse le temps de maîtriser la situation. 

Lisa : Mais si c'est au-dessus de tes forces ? 

Jack : Comment ça au-dessus de mes forces ? 

Lisa : Hé bah, imagine que ce soit trop dur pour toi. Elèvé une gamine de onze ans demande une grande énergie. 

Jack : Pour quelqu'un de mon âge tu veux dire ? 

Lisa : Non, Jack ! C'est plutôt de savoir ce que tu entends de la vie. Tu as élevé ta fille  ! Tu as presque élevé tes petites-filles également . Pourquoi faut-il toujours que tu voles au secours de tout le monde ? Tu n'en as pas marre de rattraper les erreurs des autres en permanence ? 

Jack : A quoi tu penses ? Tu proposes que je laisse tomber cette gamine ? 

Lisa : Mais....

Georgie : Je suis désolée de vous embêter ! 

Jack : Lisa n'a pas voulu dire que tu nous embêter ! Elle veut juste que je trouve une solution qui nous convienne à tout les trois. 

Georgie : Elle veut surtout que ça lui convienne à elle !

Lisa : D'accord ! Je propose que tu te débrouille avec elle. Ça me dépasse tout ça ! 

Jack : Je suis désolé. 

Lisa : Appelle-moi quand tu auras une minute.

Elle part. 

Jack : Ça alors ! C'est pas juste ! Elle a eu beaucoup de soucis depuis qu'elle est revenue. Et tu sais quoi ? Peut-être qu'elle a raison. Peut-être que je suis trop vieux pour élever une gamine comme toi !

Georgie : Une gamine comme moi ? 

Jack : C'est exact ! Une gamine qui se bagarre dans la cours de la récré et qui se fait exclure de l'école. 

Georgie : Je te signal que c'est ta faute !

Jack : Je te demande pardon ? 

Georgie : T'as raconté à mon instit tout ce que je t'avais dit ! Alors que je voulais aller lui raconté. A cause de toi, je passe pour une sale peureuse !

Jack : Et alors ?  Est ce que tu étais obligée d'aller te batre avec Kyle Suffield ? 

Georgie : Ouais. J'y suis allée fort ! Aussi fort qu'un mec ! Même qu'il a pleuré. On aurait dit une fille. 

Jack : Bon, d'accord ! Peut-être que j'ai agi trop vite en allant voir ton instit mais t'a plutôt intérêt à ce que jamais, jamais j'ai à nouveau le genre de coup de téléphone que j'ai eu aujourd'hui. Est ce que c'est bien clair ? 

Georgie : Je dois y aller. J'ai des devoirs !

 

Dans le bureau de Lou : 

Tim : Amy ? 

Amy : Ah, ça va ? Alors est ce que Lanny a trouvé son ranch ? 

Tim : Il en a aimé aucun ! Il ne m'en reste plus qu'un à lui faire visité demain. Je peux pas satisfaire ses exigences. Je devrais pas me plaindre parce que c'est pour ça qu'il a acheté Dexter. 

Amy : Ah, justement, je voudrais t'en parler...

Tim : T'inquiète pas. J'avais bien l'intention de donner la part qu'il te revient !

Amy : C'est pas de tout à ça que je pensais. 

Lanny : A quel jeu est ce que vous jouez ? 

Tim : Comment ça quel jeu ? 

Lanny : Vous avez obligé mon épouse à monter un cheval dangereux !

Amy : C'est elle qui vous a dit ça ? 

Lanny : Elle m'a rancontée toute l'histoire et vous reprenez cette vieille carne que vous avez échangé contre Dexter. 

Tim : Attendez ! Je ne vous suis pas. De quoi vous parliez ? 

Amy : C'est ce que je voulais te dire. Dexter ne convient pas du tout à Paidge mais il...

Lanny : Voilà une curieuse façon de présenter les choses. Il a failli la tuer !

Amy : Hein ? 

Lanny : Et je veux récupérer mon argent. 

Il part. 

Tim : Tu m'expliques comment je viens de perdre une petite fortune ? 

 

Au ranch pour touriste : 

Amy : J'arrive pas à croire que vous lui avait dit qu'on a voulu vous vendre un cheval dangereux !

Paidge : Il était impossible que je lui dises la vérité. 

Amy : Je comprends rien ! Vous ne savez pas monté et alors ? Ça fait quoi ? Il ne va quand même pas vous en vouloir pour ça !

Paidge ; Je n'en sais rien ! C'est possible. 

Amy : Pourquoi ? 

Paidge : C'est sûrement un peu délicat à expliquer. 

Amy : Essayer quand même. 

Paidge : Lanny est un homme très fortuné comme tous ses amis d'ailleurs ! A longueur de temps, il ranconte qu'ils ont tout vu et qu'ils connaissent tout sur tout ! C'est très intimident ! 

Amy : C'est vrai. C'est difficile à comprendre. 

Paidge : Alors j'ai décidé de raconter à Lanny que j'avais grandi dans un ranch immense entouré de pur-sang !

Amy : Et vous n'avez même pas grandi à la campagne ? 

Paidge : En fait, si, figurez vous ! Si ce n'est qui n'y avait pas de ranch. J'at été élevée à Barnwell jusqu'au-dessus de l'épicerie familiale jusqu'a ce que mon père dépose le bilan. Vous devez penser que je suis nulle ! Et vous avez parfaitement raison. 

 

A Heartland : 

Dans l'écurie : 

Mallory : Tu peux me dire ce que t'es en train de faire ? 

Georgie : A ton avis ? Qu'est ce que j'ai l'air de faire ? 

Mallory : Alors je te dis toute de suite que tu es en train de perdre ton temps parce que tu ne le montera pas !

Georgie : Amy a dit que j'avais le droit ! 

Mallory : Tu te prend pour qui ? Et d'abord, qu'est ce que tu fais ici ?  Personne n'a encore pris le temps de me l'expliquer. 

Georgie : Ecoute, je veux juste faire un tour à cheval. D'accord ? 

Mallory : Hors de question ! Il est à moi, ce cheval !

Georgie : Tu devrais me remercier de monter Cooper, il  se traîne vachement ! 

Mallory : C'est justement pour cette raison que je veux le monter. 

Georgie : Pas de problème. Il est nul ton cheval de toute façon !

Elle part. 

Mallory : Qui c'est celle là ? 

Lou : Bon écoute, je te promet de tout te dire sur Georgie mais seulement si tu me promet d'être ici pour six heures !

Mallory : Pour faire la baby-sitter ? 

Lou : Je veux que tu me promette d'être là !

Mallory : D'accord ! Mais je voudrais juste qu'on m'explique qui est cette fille ! 

 

A la clinique : 

Scott : Tu pensais vraiment que je t'avais viré ? 

Ty : Quand j'ai vu cette fille ici, Scott...

Scott : Mais réfléchit un peu ! Si je voulais te renvoyer, je te le dirais en face au moins !

Ty : Oui, j'en doute. Mais avec toutes les erreurs que j'ai faite récemment....

Scott : C'est un coup de chance que t'es interverti les dossiers des chiens après la crémation !

Ty : Je voudrais que tu me dises qui est cette Cassandra exactement ? 

Scott : Elle fait véto à Calgary. Et comme on a de plus en plus de travail ici, je me suis dit qu'elle pourrait nous aider. Et quand tu iras à la fac, ça te fera un visage connu. 

Ty : Oh ! Si j'y vais ! Je sais que rien n'est encore fait pour le moment. 

Scott : Est ce que je peux te donner un conseil ? 

Ty : Vas-y, je t'écoute. 

Scott : Il faut que tu arrête de ruminer. 

Ty : Scott, mes examens sont dans quelques semaines alors si je veux devenir véto, c'est le moment où jamais de me secouer !

Scott : Je ne parlais pas de tes études. 

Ty : J'ai pas trop envie de parler de ça. 

Scott : C'est comme tu veux. Je comprends très bien. 

Ty : C'est cool. 

 

Au ranch pour touriste :

Lanny : Dis moi ce qui ne va pas ma chérie ? 

Paidge : Hum.. Jusque là, je n'ai pas été très franche avec toi. 

Lanny : Ça ne doit pas être bien grave ! Dis moi !

Paidge : Je crois que je vais plutôt te monter quelque chose. 

 

A Heartland. 

Dans la carrière :

Amy : Comment vous vous sentez ? Ça va ? Vous allez mettre une main sur le pommeau de la selle. Allez-y. Posez votre main droite. Restez comme ça. Parfait ! Quand vous vous sentez prête, vous lui donnez tes coups de talons et vous claquez la langue. Ça va allez ? 

Paidge : Oui, enfin je crois. 

Amy : Bien. Coup de talons alors ? 

Lanny : J'en déduis que c'était pas Dexter le problème. 

Amy : Non mais ce n'était quand même pas un cheval pour elle. 

Lanny : Vous lui avez donner des leçon ? 

Amy hocha la tête. 

Lanny : Tu es merveilleuse ! On dirait la reine du rodéo !

 

Dans la cuisine : 

Tim : Salut, chérie !

Lou : Ça va ? 

Tim : Je viens de parler à Lanny. Il est revenu sur le dernier ranch que je lui ai montré et il a adorait !

Lou : Super. 

Tim : Je crois qu'il m'en veut toujours mais il va quand même me donner mon pourcentage. Il va falloir que je m'excuse auprès d'Amy. 

Lou : Ce serait bien en effet. 

Tim : Franchement, je pensais pas que se serait ce ranch qui lui plairait. Pourtant il a des infrastructures derniers cri pour le bétail. Il a une très joli maison, une maison magnifique mais...

Lou : Mais ? 

Tim : Je vois pas comment il va pouvoir gagner de l'argent avec  ce ranch. Il y a pas assez de terre pour avoir un bon rendement. Son troupeau ne pourra pas être assez grand. 

Lou : Si c'est le cas, tu devrais lui en parler.

Tim : Bah il adorait ce ranch. Il veut juste un endroit pour épater ses riches copains de la ville. 

 

Au ranch pour touriste :

Lou : Je crois que je peux faire mieux !

Lanny : Vous avez étudié les bilans ? 

Lou : Oui et je suis pas trop d'accord avec les choix qui ont été faits. 

Lanny : Tu vois, chérie, je t'avais dis qu'il été trop frileux. 

Lou : Non, je dirais que c'est plutôt le contraire. Je crois qu'en fait, ils ne savent pas vous resisté. Ils savent que vous pouvez avoir un comportement jusqu'au boutiste  et je pense que ça altère leur jugement. M. Barrick, vous avez besoin de quelqu'un qui sera vous protéger de vous même. 

Lanny : C'est en insultant vos clients que vous pensez les conseillez ? 

Paidge : Attends, Lanny ! Ecoute ce qu'elle a à nous dire. Vous pourriez nous donner un exemple ? 

Lou : Hé bien dejà, il y a ce ranch. Mais ce n'est pas le sujet. Parlons plutôt de vos placements financiers. 

Paidge : Non ! On vous écoute. Allez-y ! Parlez-nous du ranch. 

Lou : C'est un mauvais exemple. 

Lanny : Vous venez de l'évoquer !

Lou : Je crois que ce serait un plan parfait pour les weeks-end ! Mais un mauvais investissement. 

Lanny : Votre père me la conseiller. 

Lou : Oui mais lui n'est pas venu avec vous visité le ranch. Si il était venu, il aurait vu qu'il n'y a pas assez de terre. Plus de terre signifie plus de bétail et ce qui signifie aussi plus de rendement. 

Paidge : Ça correspond  au premier qu'on a vu !

Lanny : Paidge, tu ne veux pas vivre dans cette vieille maison quand même ? 

Lou : Vous pouvez la détruire et puis après, vous en construirez une autre. La maison de vos rêves !

Lanny : Vous êtes en train de dire qu'on pourrait gagner plus d'argent en se faisant plaisir ? 

 

A Heartland. 

Dans la cuisine : 

 Ty : Ouais ! Ouais !

Lou : Attention ! Je crois que je l'ai entendu ! Chut !

Ty : Allez vite ! On va se cacher !

Tim entre. 

Tous : Surprise !

Lou : Papa ! 

Tim : Qu'est ce que c'est ? 

Jack : On voulait faire une surprise à Mallory. 

Tim : Oh. 

Jack : Alors, c'est quoi ton problème ? 

Tim : La gérance de mes filles ! C'est ça mon problème. En premier, c'est Amy qui a fait achoué la vente de Dexter et puis Lou, il a fallu que tu dises le fond de ta pensée sur le ranch ?

Lou : Il ne l'achète pas finalement ? 

Tim : Il a décidé d'acheter le premier ranch qu'il a visité et qui est le seul sur lequel je ne touche rien !

Lou : Il voulait avoir mon avis de professionel et qu'est ce que tu voulais que je fasse ? 

Ty : Mallory arrive !

Tim Mais tu m'a fait perdre un gros client !

Lou : Tu es injuste de me dire ça !  Ça ne s'est pas passé de cette façon je te signale !

Tim : Je t'assure que...

Mallory entre. 

Ty/ Amy : Surprise !

Tous les autres : Surprise ! 

Lou : Bienvenue chez toi !

Mallory : Ça fait du bien de revenir. 

Lou : On est si heureux de te revoir !

Tim : Hé ! Je connais  ce klaxon !

Lanny : Bonjour. On voulait passer vous avoir avant de partir.

Amy : Et où est Paidge ? 

Lanny : Elle est allée dire au revoir à Klondike

Amy : Je vais la voir. 

Lanny : Entendu. Votre travail m'a impressionné. Je voudrais vous confier une partie de mon portefeuille. En fonction de vos résultats, je vous confirais plus de dossiers. 

Lou : Merci beaucoup. Je saurais ne pas vous décevoir. 

Lanny : Sachez que j'apprécies tous les efforts que vous avez fait pour nous. 

Tim : Je suis content que vous avez trouvé c qu'il vous plaît. 

Lanny : Et je suis désolé de ce malententu à cause de Dexter. Si ça peut vous consolez, nous voudrions acheter Klondike !

Tim : Ce cheval ne m'appartient pas. Il va falloir avec Amy pour ça. 

Lanny : La première fois que je vous ai vu, je me suis di que vous alliez profiter d'un cow-boy amateur. Je sais aujourd'hui que vous êtes quelqu'un de bien. Vous avez gagner plus que de l'argent, Tim ! Vous avez gagner mon respect !

Ils se serrent la main. 

 

Dans la carrière : 

Paidge : T'es un bon cheval. Je vais revenir te voir bientôt, Klondike ! Je suis impatiente de te retrouver. 

Amy : J'ai l'impression qu'il vous aime bien !

Paidge : On s'entend bien tout les deux. A bientôt. Alors, Amy, on reste en contact ? 

Amy : Oui. 

Piadge : Oh ! Hé ! J"allais oublier. J'ai dis toute la vérité à Lanny !

Amy  : Et ? 

Paidge : Il a dit que c'est pour ça que je suis devenue une bonne directrice de marketing  aussi vite ! Je fais toujours ce qu'il faut pour y arriver !

Amy : Ah ! 

Paidge : Au revoir. 

Amy : A bientôt !

 

Devant Maggie's : 

Mallory : Je te remercie d'avoir accepté de venir. Je crois que je te doit une explication. J'étais très, très malheureuse à Nashville, tu sais. Je me disais que si j'entendez ta voix au téléphone, la maison me manquerais encore plus. 

Jake : T'es sérieuse ? 

Mallory : Ouais, je te le jure ! Tu m'a beaucoup manqué. Je t'assure. 

Jake (en regardant la voiture) : Elle est neuve ? 

Mallory  hocha la tête. 

Jake : Elle est coole comme voiture !

Mallory : Tu viens ? On va faire un tour !

 

A Heartland. 

Dans le salon : 

Lisa : T'aurais du me prévenir pour Georgie. 

Jack : Oui, tu as raison. 

Lisa : Et je ne pense pas que tu sois trop vieux pour l'élever. Je suis sûre que s'il y a une personne qui est capable de s'occuper d'elle, c'est bien toi !

Jack : Hum. 

Lisa : Tu as plus d'énergie  que des hommes plus jeunes que toi ! Je sais pas comment tu fais. Quand je repense à notre séjour à Paris où on marchait toute la journée sans s'arrêter ! C'était formidable !

Jack s'est endormi et il ronfle. 

 

A la caravane : 

Amy : T'es sûr que c'est raisonnable de pas réviser le soir ? 

Ty : Ouais. Ces examens commencent à me rendre dingue !

Amy : T'arrête pas de  dire ça mais on sait tous les deux que c'est pas ça qui te contrarie !

Ty se lève. 

Amy : Ty ! On pourrait quand même en parler !

Ty : Non ! Il faut que j'oublies ma déception. Parce que tu sais tu sais que je t'aime, Amy ! On s'est dit qu'on allait attendre. Je sais que ça arrivera quand ça arrivera. J'en suis certain. Viens ! On va faire un tour !

Amy : On va où ? 

Ty : J'en sais rien. On a qu'à faire comme avant !

Ils partent tous les deux faire un tour avec la moto de Ty. 

 

FIN 

 

Kikavu ?

Au total, 37 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Syom02 
17.05.2020 vers 11h

Miniheart 
01.03.2020 vers 10h

boudou64 
27.06.2019 vers 19h

Casey5102 
06.04.2019 vers 20h

Jamie08 
13.03.2019 vers 19h

Dawsey400 
20.08.2018 vers 22h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
C'est officiel ! Une saison 14 pour la série Heartland !

C'est officiel ! Une saison 14 pour la série Heartland !
La chaine CBC a annoncé le 27 mai 2020 le renouvellement de la série Heartland pour une saison 14...

The Graham Wardle podcast : Time has come

The Graham Wardle podcast : Time has come
The Graham Wardle podcast est un programme audio créé par Graham Wardle. Graham partage des...

Nominations aux Leo Awards 2020!

Nominations aux Leo Awards 2020!
Des acteurs de la série Heartland ont été nominés aux Leo Awards 2020 pour des rôles dans des séries...

La série Hudson nominée aux LEO AWARD 2020

La série Hudson nominée aux LEO AWARD 2020
Le spin off de la série Heartland : Hudson a été nominée au Leo Award 2020 ! Elle est nominée dans...

Nouvelle série pour Amber Marshall !

Nouvelle série pour Amber Marshall !
Une nouvelle série qui met en vedette Amber Marshall (Amy Fleming), Irene Kerr, Jessica Matten et...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

sanct08, Hier à 13:14

Encore 2 jours pour participer à l'animation sur The X-Files !

Miniheart, Hier à 13:25

Venez commenter les dernières news sur le quartier Heartland, on attend votre passage

emeline53, Hier à 13:46

Hello le sondage sur The Fosters est toujours en cours, pas besoin de connaître la série pour voter ! Venez (re)découvrir le quartier

ShanInXYZ, Hier à 16:17

Concours d'écriture chez Doctor Who : Inventez votre compagnon pour le Docteur, n'hésitez pas à partager vos idées

lolhawaii, Aujourd'hui à 01:59

Nouvelle news sur le quartier MacGyver pour expliquer comment le covid-19 a t-il impacté la saison 4 de la série. Qui vient le lire ? ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site